Internet et IAA, secteur en plein développement avec le display intégrant des dispositifs vidéo

En 2011, une croissance supérieure à la moyenne du marché publicitaire (+5,2%) a été enregistrée par IAB-SRI selon une étude réalisé par Kantar Media. Les investissements publicitaires on-line bruts s’élèvent à 3,48 milliards d’euros (+7,6%) et le display (voir article précédent) avec 4972 annonceurs actifs représente la plus forte progression sur le marché du plurimédia (12,5% du marché publicitaires français). Le secteur de l’agroalimentaire a progressé fortement et constitue un réservoir de potentialités important via des dispositifs intégrant la vidéo.

Selon Kantar, les annonceurs de display génèrent à eux seuls 94% des investissements publicitaires bruts on-line. Ceux-ci ont consacré en moyenne 15,2% de leur budget au web, et sont donc des sur-investisseurs au regard du poids Internet moyen (12,5%).

Le on-line, qui génère 70,9 % des recettes du web est combiné au moins à un autre média pour 2/3 des annonceurs et 62 % d’entre-eux sont présents sur la TV. Fait notoire, 2011, 690 annonceurs ont utilisé le format vidéo dont 20% sont issus de la grande consommation.

Si les secteurs de la culture et des loisirs, de la banque et des assurances, de l’automobile et le transport restent prédominants sur le web, l’étude montre que le secteur de l’agro-alimentaire progresse fortement. Elle a notamment constitué un réservoir important de progression pour le display, avec une part de marché de 8,3%, notamment via des dispositifs digitaux intégrant la vidéo, pour atteindre 190,4 millions d’euros bruts (+10,5%). Dans le même temps sur ce secteur d’activité, publicité extérieure, TV et presse ont fortement diminués.

Sur ce secteur, le nombre (186) d’annonceurs* du secteur présents sur le Web a parallèlement progressé de 11,1%.  Les deux leaders du secteur, Kraft Foods et Unilever, sont d’ailleurs sur-investisseurs sur le média, avec des parts de marché display respectives de 9,5 et 16,7 %.

Top 10 des annonceurs display allant de 15,4 à 5,7 millions d’euros, Mars, Nespresso et Unilever ayant révélées de fortes progressions en 2011

  • Kraft foods
  • Unilever
  • Nespresso
  • Danone
  • Nestlé
  • Lactalis
  • Mars
  • Blédina
  • Kellog’s
  • Sara lee Coffee & Tea

Source : 

étude Kantar Media, baromètre internet, année 2011,10 février 2011, télécharger l’étude sur [http://www.srifrance.org/actualites/sri/205.html|http://www.srifrance.org/actualites/sri/205.html]

Marketing interactif – vous avez dit display ?

La publicité sur Internet porte désormais globalement le nom de display et désigne l’achat d’espace associé à l’utilisation d’éléments graphiques ou visuels (bandeaux, pavés, skyscrapers, etc.). Ce terme, qui couvre la publicité classique sur internet, n’a pas toujours été utilisé.

Le mot display s’est dans un premier temps, essentiellement développé pour distinguer la publicité internet classique des campagnes de liens commerciaux. Cette fonction de distinction s’estompe actuellement, car les campagnes de liens commerciaux intègrent de plus en plus souvent la diffusion d’éléments graphiques payée au CPM ou CPC.

CPM est l’acronyme utilisé couramment pour le Coût Pour Mille qui correspond au coût facturé à l’annonceur pour mille impressions ou affichages de la création publicitaire. La facturation porte généralement sur le volume réel de contacts délivrés et autorise l’annonceur à choisir le volume d’affichage précis souhaité, indépendamment de l’audience du média choisi.

CPC est l’acronyme couramment utilisé pour désigner le Coût Par Clic.  Dans ce cas, la facturation se fait en fonction du nombre de clics et non plus en fonction du volume ou de la durée d’affichage. Le CPC est préconisé dans le cadre du développement des offres de marketing à la performance faites aux annonceurs.

Quelques exemples de displays

  • Bannières
  • Liens contextuels sponsorisés ou liens commerciaux,
  • Sponsoring de rubriques
  • Formats publicitaires sur newsletters
  • Streaming vidéo
  • et toute autre opération spéciale de visibilité publicitaire.