Categories
Nutrition Santé

La Stévia une alternative végétale naturelle entre plaisir et équilibre alimentaire !

L’article du Monde du 3 Février dernier précise que selon l’Ania, les résultats de l’étude sur le fructose des trois scientifiques américains de l’université de Californie, parue dans la revue scientifique Nature, seraient inappropriés à la France car déformés par le prisme américain. On ne saurait trop rappeler le PNNS qui préconise de limiter les consommations en sucre, quelqu’en soient les origines.

Produits sucrés à limiter, un des 9 repères du PNNS.

Que dit le PNNS ?

Calorique, le sucre consommé en excès participe à la prise de poids et à l’obésité, au développement d’un diabète, notamment du diabète 2, dit « gras », aux maladies cardiovasculaires… et à la formation des caries dentaires. Le PNNS recommande d’en limiter la consommation, de préférer par exemple un fruit, qui contient des fibres et des vitamines qui contribuent au rassasiement.

Une attention toute particulière est portée sur les boissons sucrées, comme les sodas qui apportent des « calories vides », c’est-à-dire des calories apportées sans apport de nutriment intéressant. Pour le PNNS, un verre de soda, c’est 6 morceaux de sucre !!! Les sodas sont donc à réserver pour les aspects festifs et pour tous les jours, il est préférable de consommer de l’eau, la seule boisson indispensable.

Les produits dits « light » peuvent être une solution pour consommer moins de sucre. Dans ce type de produit, le sucre est remplacé par un édulcorant qui confère à l’aliment un goût sucré sans en apporter les calories. Par contre, ils ne permettent pas de « se sevrer du goût sucré » et contribuent à entretenir la prédilection pour le goût sucré.

Toutefois, en Janvier 2011, le Réseau Environnement Santé a attiré l’attention sur deux études, l’une portant sur l’ensemble des édulcorants de synthèse dont l’aspartame, qui provoquerait des naissances avant terme chez la femme, l’autre réalisée sur des souris chez qui l’aspartame, l’édulcorant de synthèse le plus utilisé au monde dans plus de 6000 produits, provoquerait certains cancers. Face à ces résultats, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a programmé une réévaluation complète pour une finalisation en 2012. Pour la France, le Ministre de la santé, a demandé à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), une « réponse précise » sur les éventuelles difficultés que poserait l’aspartame.

Réglementation et taxation en France et en Europe

Faut-il également rappeler que les boissons sucrées (sodas, nectars et boissons à base de fruits – Code NC 2009 et NC 2202 du tarif des douanes) font l’objet en France d’une taxation de 7,16 euros par hectolitre entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Celle-ci est applicable aux fabricants et à leurs importateurs. Comme le montant de la taxe est seulement assujetti au volume, les bouteilles soda premier prix, les marques distributeur seront donc plus impactées que les marques nationales (de 40, 12 comparés aux 9 % plus chers). La consommation de masse des boissons sucrées sera-t-elle ainsi découragée ?

Les boissons édulcorées intégralement à l’aide d’édulcorants d’origine naturelle ne sont pas concernées par la taxe. Seules les boissons contenant des sucres ajoutés et les boissons « light » contenant des édulcorants de synthèse sont taxées. Les édulcorants d’origine naturelle n’entreraient donc pas dans le périmètre de la loi. La DGCCRF rappelle également que « si l’édulcorant provient d’une source végétale par des procédés physiques n’en modifiant pas la nature chimique, et que ce type de procédés est admis pour la fabrication des arômes dont la réglementation prévoit qu’ils puissent être qualifiés de naturels, une communication faisant référence à l’origine naturelle de cet édulcorant est admise ».

Au-delà, de la taxation, l’information sur l étiquetage des aliments sera plus transparente avec la réglementation européenne sur l’étiquetage des produits alimentaires. Publiée en novembre 2011, elle rend obligatoire, d’ici à 2016, un étiquetage mentionnant la valeur énergétique, la quantité de graisses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel.

Cette réglementation va dans le bons sens pour les consommateurs à la recherche d informations qui leur permettent de prendre des décisions d’achat éclairées.

Des alternatives à trouver pour les industriels de l’agroalimentaire

Si la France a joué le rôle de figure de proue en autorisant dès fin 2009 (arrêté du 26/08/09) le rébaudioside A purifié extrait de Stévia, désormais les glycosides de stéviol (extraits de Stévia) sont autorisés au plan européen (Le règlement n°1131/2011 – JOUE du 12/11/11 dans plusieurs catégories de denrées). L’Autorité a fixé une dose journalière acceptable (DJA) pour les glycosides de stéviol, exprimée en équivalents stéviols, de 4 mg/kg de poids corporel/ jour. De nouvelles perspectives de formulation sont donc possibles en tenant compte des particularités du marché des matières premières. « À pouvoir sucrant équivalent, ces glycosides de stéviol sont moins chers que le sucre, tandis que le rébaudioside A purifié, qui était le seul autorisé en France depuis 2009, est un peu plus cher» », selon certains industriels français, en considérant un cours du sucre moyen à 600 €/t.

 

Les nouvelles perspectives qu’offre donc la Stévia doivent désormais s’appuyer sur la formulation, mais doivent aussi et surtout conduire les industriels de l’agroalimentaire à repenser les produits en terme de créativité marketing et communication qui tiennent compte du consommateur et de ses nouvelles évolutions liées à la crise et aux attentes de consommer mieux face aux diverses pandémies (obésité, de diabète…) en France comme à l’International. La différence se fera par la créativité et l’innovation qui n’appartiennent pas qu’au seul domaine du produit.

La PME bretonne Phare Ouest a déjà fait preuve de réactivité et d’intelligence marketing en lançant dès 2010 le premier cola édulcoré aux extraits purifié de rébaudioside A de Stévia, l’édulcorant naturel issu de la plante Stevia rebaudiana. Après avoir initié avec son Breizh Cola la vague des colas régionaux, Phare Ouest a bousculé le marché face aux grands groupes en lançant le premier cola édulcoré au rébaudioside A.  Grâce à un arôme naturel, l’édulcorant ne fait pas apparaître l’arrière-goût de réglisse parfois mis en avant. Comment une petite structure a-t-elle pu se démarquer face aux géants de l’agroalimentaire ? En dépassant une vision traditionnelle du marketing par une démarche créative et innovante avec une optique de marketing sociétal orienté vers le client.

Source

”PNNS : [http://www.mangerbouger.fr/bien-manger/les-9-reperes/produits-sucres-a-limiter.html|http://www.mangerbouger.fr/bien-manger/les-9-reperes/produits-sucres-a-limiter.html||http://www.mangerbouger.fr/bien-manger/les-9-reperes/produits-sucres-a-limiter.html]

Télécharger [le RÈGLEMENT (UE) N o 1131/2011 DE LA COMMISSION|http://eur-lex.europa.eu/JOHtml.do?uri=OJ:L:2011:295:SOM:FR:HTML||le RÈGLEMENT (UE) N o 1131/2011 DE LA COMMISSION ] du 11 novembre 2011modifiant l’annexe II du règlement (CE) n o 1333/2008 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les glycosides de stéviol 

 

[http://www.francetv.fr/info/l-abus-de-sucre-aussi-dangereux-que-l-alcool-ou-le-tabac_58123.html|http://www.francetv.fr/info/l-abus-de-sucre-aussi-dangereux-que-l-alcool-ou-le-tabac_58123.html||http://www.francetv.fr/info/l-abus-de-sucre-aussi-dangereux-que-l-alcool-ou-le-tabac_58123.html]

L’abus de sucre aussi dangereux que l’alcool ou le tabac ?

 

Plus que le sucre, c’est le «fructose» industriel présent dans les boissons et aliments sucrés qui présente un risque.(J-C. VAILLANT / AFP)
Publié le 04/02/2012 | 09:35 – JC Vaillant/AFP

 Le monde
Trop de sucre nuit gravement à la santé|http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/02/trop-de-sucre-nuit-gravement-a-la-sante_1637898_3244.html||Trop de sucre nuit gravement à la santé]
LEMONDE | 02.02.12 | 16h39   •  Mis à jour le 03.02.12 | 11h50”

10,927 replies on “La Stévia une alternative végétale naturelle entre plaisir et équilibre alimentaire !”

This is really interesting, You’re a very skilled blogger. I’ve joined your feed and look forward to seeking more of your magnificent post. Also, I’ve shared your site in my social networks!

In vitro studies have shown that pendrin expression is reduced in mouse cortical collecting ducts and connecting tubules in the presence of NO donors, and upregulated during inhibition of NOS 109 cialis cost Sandow J, Engelbart K, von Rechenberg W

As I was returning I tried to call my sister Edith to tell her what was happening but the connection was bad so we agreed to talk the following day cialis buy online Usually when I think of long term usage I am planning for a dog to take prednisone for months to years

Try to slowly read the articles on this website, don’t just comment, I think the posts on this page are very helpful, because I understand the intent of the author of this article.

I think the content you share is interesting, but for me there is still something missing, because the things discussed above are not important to talk about today.

I have figured out some new issues from your website about computer systems. Another thing I’ve always believed is that computers have become a product that each house must have for a lot of reasons. They supply you with convenient ways in which to organize households, pay bills, go shopping, study, pay attention to music and in many cases watch television shows. An innovative solution to complete every one of these tasks is with a mobile computer. These pcs are portable ones, small, potent and mobile.

Thank you for another excellent post. Where else could anybody get that kind of info in such an ideal way of writing? I have a presentation next week, and I am on the look for such information.

Some tips i have seen in terms of laptop or computer memory is that there are specs such as SDRAM, DDR and the like, that must match the specs of the mother board. If the personal computer’s motherboard is reasonably current and there are no main system issues, upgrading the storage space literally normally requires under 1 hour. It’s one of many easiest pc upgrade techniques one can consider. Thanks for spreading your ideas.

Thanks for the helpful post. It is also my belief that mesothelioma cancer has an extremely long latency phase, which means that indication of the disease might not exactly emerge until eventually 30 to 50 years after the first exposure to mesothelioma. Pleural mesothelioma, which can be the most common sort and influences the area across the lungs, could potentially cause shortness of breath, upper body pains, and a persistent cough, which may lead to coughing up blood vessels.

Excellent goods from you, man. I have consider your stuff prior to and you’re simply extremely wonderful. I actually like what you have acquired right here, really like what you are saying and the way through which you assert it. You make it enjoyable and you still care for to keep it sensible. I can not wait to read much more from you. This is actually a wonderful site.

You actually make it seem really easy along with your presentation but I find this matter to be actually one thing that I feel I might by no means understand. It kind of feels too complicated and very extensive for me. I am looking ahead to your subsequent post, I will attempt to get the grasp of it!

Additionally, the average centrosome number per cell and the percent of cells with greater than 2 centrosomes were both significantly greater in breast cancers compared to normal breast Fig cialis online india In addition, significantly lower levels of 4OH and DMT were found in plasma taken from responding patients after 3 months of treatment when compared to non responding patients, and a small group of ER poor patients showed significantly lower levels of all three species in plasma when compared to other patients